Le lokum

Résultat de recherche d'images pour "loukoum"

(ou lokoum, ou loukoum, ou turkish delight) mais plus exactement rahat lokum.

Le lokum est une confiserie faite d’une pâte sucrée, colorée et parfumée, saupoudrée de sucre glace, et parfois garnie d’amandes ou de pistaches.

La création du lokum date de la fin du XVIIIe siècle, lorsque Ali Muhiddin Haci Bekir, originaire de Kastamonu et confiseur à la Cour Impériale à Istanbul, entend le Sultan Abdul Hamid I pester : « J’en ai assez de ces bonbons trop durs ! » à l’instant où il se casse une dent en croquant une friandise. « J’exige un bonbon moelleux ! ».

Hacı Bekir entreprend alors la création d’une confiserie qui répondrait aux souhaits du sultan : il mélange du sucre, de l’eau, de l’amidon, de l’eau de rose, chauffe le tout puis étale la mixture dans un plat et laisse refroidir. Il coupe en petits dés et goûte un morceau : rien ne craque, il est doux et moelleux. Le morceau confortable ou rahat lokum était né.

Résultat de recherche d'images pour "loukoum"Une autre version est celle-ci : un sultan turc qui, dans son effort de faire face à toutes ses maîtresses, a sommé tous ses experts confiseurs de produire un dessert unique pour s’ajouter à la collection de recettes secrètes pour lesquelles il était célèbre. Le résultat de toutes ces recherches serait le loukoum.
Les dames à la mode commencèrent à donner des loukoums à leurs amis dans des mouchoirs à lacet. Ils furent également employés comme preuves d’amour par les couples, comme on peut le voir dans des chansons d’amour turques de cette époque. Ainsi doué avec de l’énergie, entreprise et originalité, Hacı Bekir a été nommé confiseur en chef à la cour ottomane.

Le loukoum fut révélé en occident au XIXe siècle.

L’étymologie du mot loukoum n’est pas claire pour les linguistes; il semble que se soit une corruption du turc lokma (« morceau »). Rahat signifiant en turc paix ou contentement, une traduction correcte serait un morceau de contentement.

L’histoire du loukoum remonte à 500 ans, ce qui en fait une des confiseries les plus anciennes au monde.

Si vous goûtez un morceau de loukoum et ne l’aimez pas, sachez qu’il est périmé ou mal fait. Croyez-nous, quand vous en goûterez un bon vous le saurez !

Les loukoums de qualité gardent leur fraîcheur pendant au moins six mois. Ne les mettez jamais dans le réfrigérateur, mais gardez les dans un endroit frais.

Ce qui est intéressant c’est que malgré son goût sucré, un bon loukoum ne vous donnera jamais soif, même si vous en mangez 8 ou 10 !

Les meilleurs sont évidemment les petits lokums.

 

Les commentaires sont fermés