Le thé turc-Çay

 

Image associée

 

Saveurs de Turquie

Image associée

Malgré la croyance que tous les Turcs boivent à toute heure du café turc, le thé est la source principale de caféine des Turcs. Il est préparé de façon particulière: on le fait infuser au bain-marie et on le sert dans des petits verres transparents qui laissent voir la couleur rouge foncé et le gardent bien chaud. La consommation de thé est absolument inséparable de la journée de travail, à tel point que toute interruption dans l’approvisionnement constant en thé frais sera à coup sûr nuisible à la productivité. On raconte qu’un jour un lion s’échappa du zoo d’Ankara et s’installa au sous-sol d’un immeuble de bureaux. Il se mit à dévorer fonctionnaires et cadres, et même quelques ministres, mais personne ne s’en soucia. Par contre, une délégation se forma sur-le-champ quand le lion dévora « l’homme à thé » (çaycı), chargé de faire le thé frais!

Un parc sans thé est inconcevable en Turquie. Chaque point de vue s’assortit d’un salon de thé ou d’un jardin de thé: sous un platane face à la place principale du village ou de la ville, au sommet d’une colline offrant une vue majestueuse sur une vallée ou sur la mer, au bord d’un port, au marché, sur le bas-côté d’une route panoramique, près d’une cascade ou en forêt. Les jardins de thé typiques d’Istanbul sont à Emirgan sur la côte européenne du Bosphore, à Çamlıca sur la côte asiatique, le fameux café Pierre Loti et le jardin de thé d’Usküdar. Régulièrement, les femmes se réunissent l’après-midi pour prendre le thé. Ce sont des réceptions très soignées avec au moins une douzaine de gâteaux, pâtisseries, petits fours salés et sucrés et börek préparés par l’hôtesse. Les femmes troquent leurs innovations et leurs trouvailles en matière culinaire… et les potins.

Source : turquie.cc

LE THE TURC-ÇAY

Le thé est vraiment une institution en Turquie. Dés que vous allez chez quelqu’un, la première chose que l’on vous offre c’est un verre de thé!

10

 

En effet la Turquie est une grosse productrice de thé avec environ 6% de la production mondiale de thé noir soit environ 200 000 tonnes par an. La région de production du thé est la province de Rize située le long de la Mer Noire au nord-est de la Turquie.

 

 
black-tea-1648996_1280

 

Bien évidemment vous trouverez du thé en pochettes mais la très grande majorité des turcs ne boivent que du thé noir vendu ‘en vrac’ et préparé selon la méthode traditionnelle.

 

 

 

 

 
Pour préparer du thé en Turquie il faudra déjà vous munir d’une théière appropriée comme sur la photo ci-dessous.

1112Comme vous pouvez le voir, la théière se compose de deux parties: la partie du haut contient les feuilles de thé et la partie du bas l’eau chaude.
Alors comment faire me direz-vous? Et bien c’est tout simple, il faut juste un peu de patience (environ 30 minutes) de manière à laisser le thé infuser.
Alors dans la partie haute de la théière déposer les feuilles de thé et fermer le couvercle. La quantité de thé dépendra de votre théière et de la quantité de thé que vous désirez. Dans la partie basse verser de l’eau.

Poser la partie haute de la théière sur la partie basse et porter l’eau à ébullition. Une fois que l’eau de la partie basse boue, verser l’eau bouillante sur le thé dans la partie haute. Reposer la partie haute sur la partie basse et laisser à feu doux pour garder l’eau très chaude. A ce moment vous pouvez rajouter un peu d’eau dans la partie basse si vous voulez préparer une grande quantité de thé.

Votre thé est prêt à être dégusté lorsque les feuilles de thé de la partie haute sont retombées. En effet lorsque vous versez l’eau bouillante sur les feuilles de thé, celles-ci remontent à la surface. Lorsqu’elles retombent dans le fond de la partie haute de la théière c’est le signe qu’elles ont suffisamment infusé et que votre thé ne sera pas âpre.
Verser le thé (haut de la théière) dans un verre à thé selon votre préférence (+ ou – fort) puis ajouter de l’eau chaude (bas de la théière) pour diluer si nécessaire.

Servez dans un verre à thé turc avec de petites douceurs turques.

Source : delicesdeturquie.canalblog.com

Les commentaires sont fermés